Macinpomme
Macinpomme

PowerBop

PDF
Imprimer
Envoyer
Écrit par Gilles Bilot
Dimanche, 24 Janvier 2010 16:06

PowerBook 180 "PowerBop"

 

Apple France, en 1993, a lancé en partenariat avec les Télécom un nouveau Macintosh portable baptisé PowerBop et destiné uniquement au marché français, dans le cadre du développement du réseau téléphonique Bi-Bop.

 

De nombreux sites parlent de cet ordinateur, reproduisent des photos, on échange parfois dans les forums, on fantasme aussi !

 

Si vous voulez tous savoir sur l'histoire de cette machine avec sa petite antenne...

 

Le PowerBop de la collection, arrivé par hasard et resté anonyme pendant des mois.

 

... rendez-vous ici dans quelques temps, on termine une présentation la plus vraie possible de "la bête".

 

Juillet 2012, macinpomme.fr

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Interlude...

 

---------------------------------------------------------------------------------------

 

Revue de presse

 

Tout d'abord, un petit tour de ce que j'ai trouvé dans la presse Mac de l'époque.

J'ai consulté SVM Mac des années 93 à 95, ainsi que quelques numéros de Univers Mac que j'ai à la maison. Je n'ai pas pu consulter tous les Univers Mac ni le moindre Golden, autre revue sur le Macintosh en vogue de l'époque.

 

Ce que j'ai trouvé :

 

SVM mac n°41 de juin 1993

 


Dans un article en page 12 : « Au moment où vous lirez ces lignes, Apple met sur le marché un hybride né de la fusion d’un PowerBook et d’un Bi-Bop qui s’appelle, fatalement PowerBop. »
Suit un article qui présente sommairement la machine, avec un petit encadré sur les "premiers essais".

 

 

Avec la première photo publiée du nouveau PowerBook "Bi-Bop"

 



Univers Mac n°26 août/septembre 93


Page146, cote de l’occasion : pas de trace du PwBop.

 


Univers Mac n°28 novembre 1993


Page 168, le PwBop est cité dans un petit article sur l’Appledjin.
Page 194, cote de l’occasion : le PwBop est à 27603 francs, neuf, 23450 en occasion (moins de 6 mois) Faible demande.

 

 

SVM Mac hors série n° 7 de décembre 1993 :

 

Le PowBop est dans le tableau des Mac portables, à 24958 francs hors taxes.

 


Univers Mac n°31 de février 1994


Page 151, cote de l’occasion : Le PwBop est à 27000 francs prix neuf, de 24000 à 25000 en cote d’occasion.

 


Univers Mac n°36 de juillet 1994

 


Page 200 cote de l’occasion : le PwBop est annoncé comme machine inscrite au catalogue Apple à 20000 francs TTC prix neuf, de 16000 à 18000 d’occasion avec mention « Faible demande, peu d’offre ».
Page 228, dans l’article PanoraMac, on peut lire : « Seul subsiste le PowerBook 145, comme machine d’entrée de gamme, et le PowerBop qui vient de recevoir l’agrément de la Direction générale des Postes et Télécommunications. ET comme on le voit ci-dessous, le prix indiqué dans le tableaux est de 29600 francs TTC.

• On peut raisonnablement s'interroger sur la cohérence de ce que publie Univers Mac, avec un ordinateur dont le prix catalogue varie de 10000 francs (1500 euros !) à quelques pages d'écart dans le même numéro de la revue.

 

 


SVM Mac n°56 de novembre 1994


Un livret publicitaire de 32 pages du VPCiste « VPC express » inséré entre les pages 162 et 163 propose en page 11 toute la gamme PowerBook : le PwBop est proposé à 19450 francs TTC.

 

 

En grossissant la partie de droite on voit parfaitement la colonne sur le PwBop :

 



Univers Mac n°40 de décembre 1994


Page 226, PanoraMac : on peut lire « La gamme entièrement rénovée ne présente plus que deux modèles basés sur le 68030 : Le PowerBook 145b et le PowerBop qui possède désormais l’agrément de la Direction Générale des Postes ». La machine est annoncée à 15000 francs TTC.
Page 230, cote de l’occasion, le PwBop est annoncé retiré du catalogue, avec une prix d’occasion de 8000 à 10000 francs (dans la configuration "PowerBop 4/120 + Express Modem"), « peu demande, peu d’offre. »

• Là aussi, interrogeons-nous sur la cohérence, avec la machine qui est annoncée comme étant au catalogue à 15000 francs en page 226, alors qu'on la dit "retirée du catalogue" 4 pages plus loin.


Univers Mac n°42 de février 1995


Page 209, PanoraMac indique encore que « La gamme entièrement rénovée ne présente plus que deux modèles basés sur le 68030 : Le PowerBook 145b et le PowerBop qui possède désormais l’agrément de la Direction Générale des Postes ». La machine est annoncée à 15000 francs TTC.
Page 213, cote de l’occasion, le PwBop est annoncé retiré du catalogue, avec une prix d’occasion de 7500 à 9000 francs, « peu de demande, peu d’offre. »

• Même remarque sur la cohérence, avec la machine qui est annoncée comme étant au catalogue à 15000 francs en page 226, alors qu'on la dit "retirée du catalogue" 4 pages plus loin.


SVM Mac de février 1995

 


Page 169 à la fin d’un article « les 10 questions avant d’acheter un portable » , il est écrit dans le corps de l’article (dernier paragraphe) : « Il est permis de rêver que le flop commercial du PowerBop – imputable en partie à France Télécom qui a mis bien longtemps à l’homologuer- ne décourage pas les bureaux d’étude de nous proposer la partie émetteur-récepteur d’un téléphone GSM intégré dans un PowerBook série 500 ».

 

 

Et dans la marge, la photo du PwBop est celle qui a été utilisée dans la pub du livret inséré dans SVM Mac n°56 reproduite plus haut.

 

 

Univers Mac n°47 de juillet 1995


Page 200 article Panoramac : le PwBop est affiché à 15000 francs TTC.
Page 204 cote de l’occasion : dans les machine retirée du catalogue, le PwBop est d’occasion de 7500 à 9000 francs, avec la mention « Pas très apprécié ».


Univers Mac n°49 d’octobre 1995

 

page 226 : pas de mention du PwBop dans Panoramac.

 

Univers mac n°61 de novembre 1996

 

Page 226 cote de l’occasion : pas de trace du PwBop alors que tous les PowerBook sont là (par ordre de prix croissant de 2000 à 11000 francs : 100, 140, 145, 160, 165, 150, 170, 180, 165c, 520, 520c, 540, 180c, 540c)

 

De cette visite de la presse, principalement SVM Mac, il ressort le PwBop a peu fait parlé de lui, peut-être tout simplement parce qu'il n'a pas été vendu. On peut en effet s'interroger sur le fait que la cote de l'occasion Univers Mac le cite à de nombreuses reprises, alors que celle de SVM Mac, qui lui consacre des articles ou portions d'articles, ne le cote jamais. Coté d'occasion chez l'un, et pas chez l'autre... Bizarre.

D'autant plus bizarre que, dans Univers Mac, il est cité de manière contradictoire. Ainsi, page 209 du n° 42 de février 1995, on nous annonce que « La gamme entièrement rénovée ne présente plus que deux modèles basés sur le 68030 : Le PowerBook 145b et le PowerBop qui possède désormais l’agrément de la Direction Générale des Postes », alors que page 213 du même numéro, le PwBop est annoncé "retiré du catalogue".

Pour bien vérifier, il conviendrait que quelqu'un possédant la collection complète des Univers Mac de l'époque vérifie la présence, entre fin 1992 et juin 1995, d'un article consacré à "la chose". Avis aux amateurs.

Et si quelqu'un a la collection des Golden, même chose !

 

Que peut-on conclure de ces lectures ?

 

1 - Le PwBop a bien été inscrit au catalogue...

2 - Il s'est théoriquement vendu...

3 - Il a fait  "FLOP" !

 

--------------------------------------------------------------------------------------

Historique, suite des recherches

 

Après ces premières lectures, direction le NET.

 

J'ai contacté de nombreuses personnes qui, sur des forums ou des sites, parlent du PwBop qu'ils ont vendu, vu, possèdent encore.

La principale source d'information étant un collectionneur de l'est parisien ayant récupéré chez le constructeur le reste du stock voici quelques années (plus de 10 machines). 6 autres sources identifiées ont aussi permis de faire le tour du propriétaire.

Parmi les nombreux sites visités et/ou contactés, je citerai "exelvision.com, anotherworld.eu.org, MO5.COM, wda-fr.org..." sans oublier bien sur les forums de "silicium.org" où de nombreuses informations s'échangent.

cela a permis de cerner le nombre de machines recensées dans la nature. Les articles ou pages internet existant depuis plusieurs années, la machine est maintenant connue.

Mais toutes les machines existantes ne sont pas connues, elles. Il peut en rester 2 ou 3 qui trainent par hasard au fond d'un grenier, d'une cave, c'est ça qui est aussi un peu magique dans la collection. Le meilleur exemple le mien. Ce PwBop, je sais d'où il vient. Il trainait chez un copain alsacien qui m'a dit un jour en 2008 : "tiens, toi qui garde les vieux ordinateurs, je doit en avoir un qui traine chez moi... Et trois mois plus tard, un powerbook parmi d'autres rejoint le grenier, avec de nombreuses machines récupérées. (voir la photo n°2 sur la page de présentation du site intitulée "Hello !", photo prise en février 2009. On le voit à droite ouvert sur un pile d'écrans). En janvier 2010, on me demande de regarder si j'ai des powerbook en panne, pour pièces. Je fouille et je tombe sur celui-ci avec sa bizarre petite antenne. Manque un cache charnière, pas d'alimentation ni de batterie. Je le retourne, voit le nom "PowerBop" et recherche sur internet : de nombreux site l'annoncent comme "machine non produite restée au stade de prototype" !


Et là je me lance dans de longues recherches et de nombreux contacts pour mieux cerner la chose.

Voici le résultat de mes recherches :

 

• En 1992 le projet est lancé.

 

• Des prototypes sont fabriqués, dont un aurait été identifié sur base d'un powerbook 160. A noter que les powerbook 160 et 180 ont été vendus à partir d'octobre 1992.

 

• En mai 1993, un article parait dans le n° 67 de Fréquences Télécom, intitulé : « Bi-Bop mode d’emploi » et annonce la machine comme existant. Cet article est à rapprocher de celui de SVM mac de juin 1993 cité plus haut.

 

document aimablement fournit par SHPTA Société d’Histoire de la Poste et de france Télécom en Alsace.

 

• Effectivement, l'usine Apple de Cork, en Irlande, a produit un certain nombre de powerbook 180, sans lecteur de disquette, avec la mention PowerBop sous la machine, mais avec PowerBook 180 sur la façade écran.

 

• Les machines étaient ensuite envoyée en France dans une filiale de France télécom : TSSVA à Nanterre. Là, on leur ajoutait le module Bi-Bop avec sa petite antenne, à la place du lecteur de disquette. C'est de là que vient une des principale information : Hormis peut-être les premiers prototypes, le PwBop n'aurait été assemblé qu'à quelques centaines d'exemplaires.

Ce que l'on sait de manière certaine, c'est que le fabricant de modules PowerBop n'a fabriqué que 650 modules. Et certains n'ont jamais été montés.

• Ensuite, pour pouvoir être vendue, la machine devait recevoir l'agrément des P&T. Cet agrément a tellement tardé, (visiblement de l'ordre de 1 an), le systême Bi-Bop n'ayant pas eu l'essor souhaité, et de plus les PwBook gamme 100 étant remplacés par la gamme des 500, différentes, la production ne sera jamais lancée, on en restera aux premiers exemplaires assemblés. Ils seront parfois vendu comme de simple powerbook 180. Une personne contactée en a vu en vente chez ADS (AWS) rue Gay Lussac à Paris en vente sacrifié moins de 10000 francs (à prix étudiant) en 1995. Les powerbop étaient vendus avec la documentation du Powerbook 180. Le package comprenait entre autre un cable PowerPrint, Mac Link PC Plus et Apple PC Exchange. Il y avait aussi les disquettes PowerBop ainsi que 2 livrets et une pub BiBop. Avec aussi une sacoche Apple !

Depuis, nous avons appris qu'il n'est jamais apparu sur le catalogue de la FNAC car il en ont eu trop peu mais surtout il les vendaient comme Powerbook 180. Une grande partie est revenu au SAV car les gens découvraient le lecteur externe et revenaient pour que l'ont remettre le lecteur de disquette dans le portable... et les modules BiBop étaient mis directement à la poubelle car la technologie avait été abandonné par FT.

• -> Voilà. En conclusion de cet historique, on a pu recenser lors de nos recherches de janvier/février 2010 une vingtaine de machines parfaitement identifiées, 25 pas plus avec la marge d'erreur. Si on rapproche ce chiffre de ce qui est annoncé comme ayant été produit et surtout du chiffre de 650 modules construits, et en sachant que certaines ont du partir à la casse suite à des pannes ou autre, il est raisonnable de penser qu'aujourd'hui, on ne peut trouver que maximum 2 ou 3 centaines de machines existantes, 500 grand maximum si aucune n'a été détruite. La machine que j'ai possède le n° de série 561, soit normalement le 561ème pwbop assemblé. On n'est plus en présence d'une machine de type prototype à 2 ou 3 exemplaires, mas on est par contre en présence d'un ordinateur aussi rare que l'Apple 1...

 

Les conclusions de ce tour du net recoupent celles de la revue de presse :

1 - Le PowerBop a été construit...

2 - Il s'est vendu...

3 - Il a fait  "FLOP"...

au grand contentement des heureux collectionneurs qui en ont un !

 

----------------------------------------------------------------------------

Et maintenant, passons à la présentation de la bête.

 

Le PowerBop ne pourrait être qu'un PowerBook 180, mais pas tout à fait comme les autres... s'il avait été produit à des milliers d'exemplaires. La machine en soi n'a rien d'extraordinaire, quoique...

 

Il faut revenir au principe même du Bi-Bop. Un système de connexion sans fil, un téléphone portable "Urbain" utilisable partout dans la rue, si on est à moins de 200 m d'une borne publique. Pour parler en termes de 2010, le Wifi avec 10 ans d'avance !

 

Le Bi-Bop, c'est d'abord un logo :

 

 

Et c'est aussi un combiné téléphonique portable :

 

 

On le reconnait ici, à cote de son petit frère "OLA", entourés par deux combinés plus modernes... et plus petits.

 

Il exister d'autres modèles de combinés Bi-Bop, mais celui ci-dessus reste le plus emblématique.

 

Le matériel Bi-Bop pouvait se limiter à ce combiné fonctionnant sur piles rechargeables, on pouvait avoir une base pour le recharger directement, on pouvait aussi avoir à la maison une borne Bi-Bop privée, qui permettait de se servir du Bi-Bop comme un sans fil domestique chez soi, même éloigné des bornes installées dans la rue.

 

On voit ici une partie de la panoplie, plus le panonceau indiquant la présence d'une borne (zone d'appel). Celle-ci était marquée par deux bandes bleue et verte, on en aperçoit parait-il encore dans certaines rues parisiennes...

 

 

Et maintenant le Powerbop :

Mis à jour ( Vendredi, 17 Août 2012 16:11 )